LMR

Des vestiges méconnus de la Seconde Guerre mondiale : les tranchées-abris du programme de défense passive.

En France, de nombreuses traces témoignent, encore aujourd’hui, du programme national de défense passive mis en place dès le début des années 1930. Son rôle était d’assurer la protection des civils contre les attaques aériennes en temps de guerre grâce à un certain nombre de mesures préventives, notamment la construction ou le renforcement de réseaux souterrains (caves, abris ou tranchées). Les vestiges de cette organisation défensive, qui ont parfois peu marqué la mémoire collective, se signalent aujourd’hui discrètement dans le paysage urbain ou rural, lorsqu’ils n’ont pas complètement disparu. Quelques exemples archéologiques récents et choisis permettent de redécouvrir ces témoignages … … Lire la suite

LMR

« Huit mille hectares de vignes arrachées, c’est la France qu’on déracine » [Le Figaro]

Le matin du 18 avril 2024, dans l’Entre-deux-Mers, là où est né il y a 2000 ans le vignoble bordelais, la fumée des ceps de vigne se mêle à celle des bougies feux allumées contre le gel. Les viticulteurs brûlent les ceps qu’ils ont dû arracher faute de pouvoir écouler leurs vins, tandis qu’ils protègent les vignes subsistantes d’un gel tardif. Voilà deux des combats de ce printemps dans le vignoble bordelais. Alors que les autorités françaises se félicitent d’avoir divisé par deux et demi la consommation d’alcool pur par Français depuis 1960, la consommation de tabac, qui a culminé … … Lire la suite

LMR

Edito (Valeurs Actuelles) : La vérité judiciaire n’est pas la vérité des hommes.

Par Yves d’Amécourt, viticulteur, ancien maire de Sauveterre-de-Guyenne (Gironde), porte-parole du projet agricole et rural de François Fillon (2016-2017). Membre de Nouvelle-Energie. Le 24 avril 2024, 7 ans plus tard, nous étions un grand nombre à espérer que la Cour de Cassation rendrait justice, enfin, à François et Penelope Fillon. Nous espérions qu’elle reviendrait sur ce processus qui avait abouti à l’élimination de notre candidat au 1er tour de l’élection présidentielle de 2017 d’une poignée de voix (7 par bureau de vote). Nous rêvions qu’elle nous éclaire sur le cauchemar qui avait commencé le 24 janvier 2017, avec l’article du … … Lire la suite

LMR

Mort de Gérard César : plus de 40 ans de vie politique en images

Maire de Rauzan en Gironde pendant près de cinquante ans, député et sénateur, Gérard César s’est éteint dans la nuit du 7 au 8 mai 2024, à l’âge de 89 ans. Le journal Sud-Ouest ouvre les archives sur quatre décennies de carrière politique. Voir la suiteL’article Mort de Gérard César : plus de 40 ans de vie politique en images est apparu en premier sur Au fil de l’eau. … … Lire la suite

LMR

A propos de GPA … Retour vers le futur.

L’intérêt [et le danger] d’un blog, c’est sa mémoire. De temps à autre, je vais fouiller sur ce blog que j’ai créé il y a plus de 20 ans pour retrouvé les billets postés à une autre époque, dans un autre contexte … Le monde évolue, la société aussi. La pensée suit ces évolutions. Pendant 7 années, j’ai représenté le Conseil Général de la gironde au « Conseil de Famille » (2004-2011) et durant une année (2007-2008), j’ai représenté les Départements de France au CNAOP (Conseil National d’Accès aux Origines Personnelles). Au moment de la « Manif pour Tous », fort de cette … … Lire la suite

LMR

Ces ceps que l’on brûle, c’est un peu de notre civilisation qui part en fumée.

Ce matin du 18 avril 2024, dans l’Entre-deux-Mers, là où est né il y a 2000 ans le vignoble bordelais, la fumée des ceps de vigne se mêle à celle des bougies feux allumées contre le gel. Les viticulteurs brûlent les ceps qu’ils ont dû arracher faute de pouvoir écouler leurs vins, tandis qu’ils protègent les vignes subsistantes d’un gel tardif. Voilà deux des combats de ce printemps dans le vignoble bordelais. Alors que les autorités françaises se félicitent d’avoir divisé par deux et demi la consommation d’alcool pur par Français depuis 1960, les effets pervers de ce résultat sont … … Lire la suite

LMR

« Dans la hiérarchie des menaces auxquelles sont confrontés les Occidentaux, le totalitarisme islamique arrive en tête» François Fillon (Omerta)

L’indicible barbarie de l’attaque du Hamas du 7 octobre 2023 aurait dû susciter un immense mouvement de réprobation à travers le monde sans aucune réserve et sans aucune tentative d’explication. Au lieu de cela, elle a révélé d’une manière cruelle la compréhension d’une partie de l’humanité pour le totalitarisme islamique et la gravité de la fracture entre l’Occident et le Sud global. Ce pogrom, qui ne peut que susciter le dégoût chez tout être humain, a pourtant été relativisé au sein même de nos démocraties occidentales par tous ceux qui croient défendre la cause palestinienne et qui refusent de voir … … Lire la suite

LMR

Aller où et comment ? (Jean-Christophe Fromantin, Bernard Attali, Thierry Bolloré)

La crise de l’immobilier et les révolutions en matière de mobilités – avec en toile de fond, la transition énergétique – doivent nous inciter à mettre la question « Aller où et comment ? » au cœur des anticipations ; et à réinventer une véritable planification sur le long terme. Car la réponse n’est pas tant celle des ajustements, que celle d’une approche holistique des paramètres socio-économiques, qui participent de cet enjeu. Pour ouvrir une nouvelle ère d’économie politique, il faut échapper à la tentation jacobine. Pour s’intéresser au « où » – dont les crises des bonnets rouges ou des gilets jaunes, mais aussi celle … … Lire la suite

LMR

Viticulture : nouvelles exploitations éligibles au fonds d’urgence pour la viticulture en Gironde.

Suite à l’assouplissement du cadre réglementaire national, Etienne GUYOT, préfet de la Gironde, a décidé de modifier les critères d’éligibilité du fonds d’urgence pour permettre à des exploitations jusqu’à maintenant inéligibles d’en bénéficier. Deviennent ainsi éligibles : les personnes morales sous forme sociétaire dont au moins 5 % du capital est détenu par des exploitants à titre principal (contre 50 % précédemment), les entreprises en période d’observation dans le cadre d’une procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire. Les viticulteurs avaient jusqu’au 11 mars pour faire leur demande auprès de la direction départementale des territoires et de la mer … … Lire la suite