Enquête. Fumées et produits toxiques : à Saint-Nazaire, le coût humain des bateaux de croisières

Cet article est paru en premier sur facebook.com

https://external-dus1-1.xx.fbcdn.net/emg1/v/t13/4524359280544623754?url=https://fontan.io/1200x628/media/listening.social/f516ea822fa6f558b0b99ddbd4ba4a32.jpg&fb_obo=1&utld=fontan.io&ccb=13-1&stp=dst-emg0_q75&ur=50234c&_nc_sid=64c8fc&oh=06_Q399UAjDOJVNMw9Do4o0YHMzIZ1mXb-2Q3J8wJxYp-0aFds&oe=6647EB6C

Pendant plusieurs mois, Loïc a été exposé aux fumées de soudure inox avec une intoxication au chrome 6 : « J’ai cru que j’allais crever. » ⬇️


Derrière les luxueux bateaux de croisière des Chantiers de l’Atlantique se cachent des bataillons de salariés sous-traitants exposés à des substances dangereuses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*